LeNeMi

Logo du projet LeNeMi

Le projet LeNeMi (Learning Needs of Migrant caregivers - Besoins d'apprentissage des soignants migrants) visait à fournir une perspective internationale sur une nouvelle approche de la formation formelle et non-formelle destinée aux migrants qui aident les personnes âgées qui vivent seules, avec leur famille ou dans une unité de soins résidentielle.

LeNeMi était un projet mené dans le cadre du volet Grundtvig du programme de la Commission européenne d'éducation et la formation tout au long de la vie. Le projet a été une réponse aux problèmes suivants auxquels les partenaires du projet se sont heurtés :

  1. les durées des formations existantes pour les aides-soignants varient considérablement d'un pays à l'autre, et dans le même pays ;
  2. souvent les stagiaires migrants doivent déjà parler couramment la langue locale avant d'être admis à une formation ;
  3. une fois la formation terminée, il n'y a pas de séances de mise à jour prévues. Les aides-soignants migrants sont souvent livrés à eux-mêmes lorsqu'ils travaillent avec la famille ou dans l'unité de soins résidentielle, sans accès à une formation complémentaire ou à une aide pour résoudre les problèmes auxquels ils font face.

Les partenaires du projet visaient à développer une approche différente de la formation. Il s'agissait d'une approche qui s'appuie sur les expériences de ceux qui sont déjà impliqués à donner des soins à domicile ou dans une unité de soins résidentielle. Le but a été de mieux adapter la formation aux besoins spécifiques et pratiques des aides-soignants migrants qui interviennent auprès des personnes âgées et de leur famille, et de surmonter les obstacles qu'ils rencontrent.

Pour mieux appréhender les besoins de ceux qui sont concernés, des entretiens individuels et collectifs ont été menés par les partenaires du projet avec des personnes de la population cible. L'accent a été mis sur les expériences des aides-soignants eux-mêmes dans des postes de travail réels qu'ils détenaient. Une attention particulière a été accordée aux différences culturelles et linguistiques.

Le projet, qui a été lancé en août 2011, a duré jusqu'au 31 Juillet 2013. La première réunion des partenaires du projet a été accueillie par Studio Taf à Gênes, le 28 et 29 novembre 2011. Une présentation de LeNeMi a été faite au cours des Journées internationales organisées par l'école de soins infirmiers Institut de Formation Interhospitalier Théodore Simon à Neuilly-sur-Marne (région parisienne), en février 2012. Il a aussi fourni l'opportunité aux quelques-uns des partenaires du projet de se rencontrer et de travailler ensemble. En juin, les partenaires se sont réunis à nouveau, à Lugano, où l'équipe de l'Université des sciences appliquées de la Suisse méridionale (SUPSI), département de la santé (DSAN), a accueilli la réunion des partenaires du projet. La réunion suivant s'est tenue à Sofia en octobre 2012. Une réunion du projet s'est tenue à Paris en février 2013 suivie d'une autre en avril. La dernière réunion du projet a inclus le colloque final du projet. Elle s'est tenue à Livigston, en Écosse, le 20 et 21 mai 2013.

KC a été en charge de la méthodologie de la recherche. Les activités ont inclus la proposition, l'adaptation et la formalisation du protocole et du questionnaire utilisés dans la recherche, la coordination des activités de la recherche et l'organisation d'ateliers de méthodologie de recherche. KC a analysé les résultats de la recherche comparative. Un rapport qui fait état de la recherche a été soumis pour publication.

Nos partenaires dans le projet ont été : Studio Taf à Gênes (IT), partenaire coordinateur du projet, West Lothian College à Livingston en Ecosse (UK), SUPSI DSAN à Manno (CH), et Znanie - Centre de formation professionnelle à Sofia (BG ).

Site Web du projet : lenemi.wordpress.com



UE Programme d'éducation et de formation tout au long de la vie

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne.
Cette publication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.